Page d'accueil | Plan du site | Conditions d'utililisation   

Marée de Paradis

Le groupe Le répertoire Discographie MP3 Paroles Tablatures La technique Contact liens

Le chaudron à Satan

Chant de marin de Normandie

Répertoire du groupe Marée de Paradis.

Ce texte halluciné ne se rattache à aucun thème répertorié. La combinaison de termes techniques et l'humour sous-jacent font penser à l'oeuvre d'un lettré, chirurgien de bord ou officier baleinier, comme pour la Chanson du père Winslow. Texte cité par L. Lacroix.

Discographie :
- Marée de Paradis, CD 2, "Quatre chants des baleiniers du Havre", APSAM 200.
- Marée de Paradis, CD 3, "Quai de l'Isle".

Ecouter en MP3
Imprimer les paroles

Paroles :

Avez-vous vu dans Rotterdam
Ecoutez bien c'que j'vais dire
La belle Annie qui fut ma femme
Et m'a damné d'un sourire
Embraque le mou du garant
Car la barque roule au vent


Pour elle j'ai croisé sans repos
Ecoutez bien c'que j'vais dire
A la baleine, au cachalot
Pour toujours la faire sourire
Garni au guindeau l'avant
Trois bons tours de ton garant


Une fois de retour au village
Ecoutez bien c'que j'vais dire
Est venue la belle volage
M'attendre avec son sourire
Paré l'croc du lieutenant
Vire lui donc son palan


Un mois après nos épousements
Ecoutez bien c'que j'vais dire
Elle m'a dit en souriant
Faudrait rembarquer maintenant
Vire toujours le palan
Le croc est entré dedans


Durant vingt ans j'ai navigué
Ecoutez bien c'que j'vais dire
Sans savoir que j'étais trompé
Aveuglé par son sourire
Repasse l'estrope sur le flanc
Pour peler bien proprement


Quand j'ai connu tous ses amants
Ecoutez bien c'que j'vais dire
J'les ai plongés tout vivants
Dans les chaudrons du navire
Vire à nouveau maintenant
Pour mettre la pièce en dedans


Leurs anneaux d'or j'ai conservés
Ecoutez bien c'que j'vais dire
Et leurs cheveux j'ai tressés
Durant les quarts sur le navire
Vire toujours doucement
Le lard vient tranquillement


J'ai fait un collier vrai bijou
Ecoutez bien c'que j'vais dire
J'l'ai rivé dessus son cou
S'est arrêtée de sourire
Tire la couenne hardiment
Au second tour maintenant


Elle est tombée à mes genoux
Ecoutez bien c'que j'vais dire
A reconnu les bijoux
C'était mon tour de sourire
Vire à nouveau maintenant
C'est le tour du lieutenant


Et maintenant qu'elle est démente
Ecoutez bien c'que j'vais dire
A la fois morte et vivante
Sa folie éclate en rire
La baleine est sur le flanc
Tiens bon viré maintenant


Et moi dans un rêve obsédant
Ecoutez bien c'que j'vais dire
J'attends le chaudron à Satan
Et l'oubli de son sourire
Vous en auriez fait autant
C'est peut-être ce qui vous attend